Femmes qui trient des noix de karité

La fabrication

De la Guinée à la France

La République de Guinée, dont la capitale est Conakry, est un pays d’Afrique de l’Ouest indépendant depuis 1958 après avoir été une colonie française puis un Territoire d’Outre Mer.

Les noix de Karité « OKA » sont collectées dans la région de Haute-Guinée (sur fond orange sur la carte), idéalement située entre la chaîne montagneuse du Fouta-Djallon et le bassin de plusieurs grands fleuves du continent Africain, notamment le Niger.

La Guinée peut être découpée en 4 régions météorologiques, la zone de collecte correspondant à un climat tropical, avec une saison des pluies très marquée de mai à septembre et des températures élevées. Cette spécificité ainsi que l’altitude des aires de ramassage font la spécificité (et la qualité) de nos récoltes.

Situation géographique : carte de la Guinée

Les étapes

Si vous voulez voir les photos qui illustrent les étapes de fabrication du beurre de karité OKA, consultez cette page depuis un ordinateur 🙂

Arbre de karité

Botanique

L'arbre de Karité est un arbre millénaire & sauvage, qui ne pousse qu'en Afrique et plus précisément dans des régions où l'alternance entre saison des pluies et saison sèche est suffisamment marquée comme en Haute Guinée mais également au Bénin, au Mali, au Ghana ou encore en Côte d'Ivoire ou au Togo.

Ses exigences climatiques ajoutées à sa lenteur de croissance - il faut entre 15 et 20 ans pour qu'un arbre arrive à maturité et commence à produire des noix - font qu'aucune mise en culture n'a abouti pour l'instant !

La collecte se fait entre mi-mai et fin juillet, seuls les fruits au sol sont ramassés car une noix de karité n'a atteint son plein potentiel oléagineux que lorsqu'elle se détache de la branche.

En outre, ne pas ramasser de fruits accrochés permet de limiter les dommages causés à cet arbre si précieux et fragile.

La récolte est manuelle & raisonnée, uniquement 40% des fruits sont collectés pour permettre le renouvellement naturel des arbres et le tri est fait directement sur place pour ne sélectionner que les noix les plus "parfaites".

La noix de Karité "OKA" est un fruit d'altitude, plus petit que ses cousins des plaines mais aussi plus riche en matière grasse : 75% contre 50% en moyenne.

Femme revenant du ramassage des noix de karité

Un travail de femmes

Que ce soit pour la collecte ou la transformation en passant par la gestion des groupements, le travail du Karité est principalement géré par les femmes et leurs enfants.

Une des explications est culturelle, le beurre de Karité étant utilisé en Afrique pour la cuisine, partie du foyer dont les femmes sont responsables.

Le maintien de cette répartition des tâches initialement traditionnelle leur permet de générer des revenus pour leurs familles respectives, d'accroître leur rôle dans la société et d'améliorer leur existence de manière générale par des projets d'alphabétisation, des formations...

La collecte des noix de Karité se fait pendant la saison des pluies, dans une faune et une flore abondantes.

Une fois leur précieux chargement bien installé, les collectrices rentrent au village.

Elles marchent en se suivant de près, de manière à ce que les vibrations de leurs pas éloignent les serpents attirés par la pulpe sucrée du Karité.

File de collectrices de retour de la cueillette
Tri des amandes de karitéAire de séchage au soleil

Des noix aux amandes

Après le dépulpage, les noix sont lavées puis séchées.
Une fois sèches, elles sont décortiquées pour récupérer les amandes qui seront à leur tour lavées et triées.
Il s'agit d'un travail de précision, fait à plusieurs mains (et yeux !), destiné à éliminer les éventuelles amandes de mauvaise qualité qui pourraient altérer le produit final.

Les amandes sont ensuite étalées sur des aires prévues à cet effet (à l'abri des animaux) pour une durée de 15 jours : c'est la phase de séchage des amandes au soleil. L'absence de torréfaction permet de préserver la qualité des actifs.

Mouture des amandes de karitéPoudre d'amandes de karité

Mouture

Les hommes qui font partie des groupements interviennent uniquement dans les étapes qui nécessitent une machine, à savoir le broyage, la mouture et l'ensachage.

Les amandes sont passées dans un moulin (photo de gauche) pour obtenir une poudre d'amandes de couleur brunâtre (photo de droite).

Broyage

Broyage

Le broyage permet de transformer la poudre d'amandes séchée au soleil en une pâte, toujours de couleur brunâtre.

Cette étape peut être manuelle pour de petites quantités mais sa pénibilité rend très vite nécessaire l'utilisation de machines comme dans notre cas.

Que le broyage soit effectué manuellement ou mécaniquement, l'hygiène doit être irréprochable pour garantir la qualité du produit fini duquel on s'approche peu à peu...

La Guinée, "Château d'eau de l'Afrique de l'Ouest"
Barattage manuel du beurre de karité

Barattage / Malaxage

La phase du barattage (ou malaxage) est un travail physique long et fastidieux qui permet de faire remonter la matière grasse à la surface, exactement comme pour du beurre animal !

Grâce aux ressources en eau de la République de Guinée, le flocon obtenu va pouvoir être lavé de nombreuses fois puis cuit (pour être lié) et filtré, pour obtenir (enfin) l'Or Blanc (beurre de Karité brut) !

Beurre de karité brut
Remplissage des cartons avec le beurre de karité brut

Préparation du départ

Le beurre de Karité est envoyé brut et conditionné dans des sacs pour le protéger, et qui sont eux-mêmes insérés dans des cartons pour en faciliter le transport en conteneurs entre les ports de Conakry et de Marseille.

Les femmes remplissent les cartons et s'assurent que la traçabilité des lots soit effective, puis les hommes soudent les sacs et les préparent pour le chargement du véhicule qui fait la navette entre les unités de transformation et Conakry.

Soudure des sacs pour le transport du beurre de karité
Arrivé en France, il sera mis en pots sous l'étiquette Or Blanc ou mélangé avec de l'huile de Sésame et du Monoï pour obtenir le délicieux Baume Satin.
Précédent
Suivant

éthique, organisation & certification

OKA France Cosmetics et sa branche Guinéenne (OKA Cosmetics Guinée) collaborent avec la COPRAKAM, COopérative des PRoducteurs d’Arachide, de KArité et de Miel, avec le soutien technique et financier d’une ONG Belge, Trias, et le soutien technique d’une ONG de droit Guinéen, ATC.

Logo de la COPRAKAM : COopérative des PRoducteurs d'Arachide, de KArité & de Miel

Mise en place en 2009 pour aider les producteurs locaux à mieux valoriser leurs productions et améliorer leurs conditions de vie et ainsi participer au développement de la République de Guinée.

La COPRAKAM est aujourd’hui constituée d’environ 4 000 personnes faisant partie d’une centaine de groupements, eux-mêmes gérés par des unions, au nombre de 5.

Logo de l'ONG TRIAS

ONG Belge dont les prémices remontent à 1959, Trias est aujourd’hui présente dans de nombreux pays (Afrique Subsaharienne, Amérique Latine, Asie) pour soutenir les paysans et entrepreneurs locaux.

En Guinée depuis 1987, elle aide notamment les groupements agricoles à pérenniser leurs sources de revenus et améliorer les conditions de vie de leurs membres. De part son domaine d’intervention, Trias participe au financement de la COPRAKAM et au suivi de la collaboration avec OKA Cosmetics Guinée.

Logo d'ATC : Assistance Technique et Coopération

ATC (Assistance Technique et Coopération) est une organisation Guinéenne spécialisée dans l’assistance technique des producteurs pour les phases postérieures à la récolte : stockage, transformation, commercialisation.

Créée en 2003 à la demande des producteurs & productrices, son expertise du territoire Guinéen en fait un partenaire de choix pour OKA Cosmetics Guinée et son réseau.

Toutes ces entités œuvrent conjointement depuis une dizaine d’années pour mettre en place une relation commerciale durable, équilibrée et solidaire, qui profite de manière équitable à toutes les parties prenantes et notamment aux collectrices et transformatrices sans qui rien ne serait possible.
Logo du Groupe Ecocert

Ainsi, Ecocert a été le premier organisme certificateur Biologique et Équitable à se déplacer en Guinée par l’intermédiaire de Rodrigue, Wilfried, Joël, Arnaud, directement envoyés du « pays des Hommes intègres » (Burkina Faso).

Leur rôle : Accompagner OKA Cosmetics Guinée dans le fastidieux mais néanmoins nécessaire processus de formalisation des méthodes de collecte, séchage et transformation des noix de Karité et nous guider dans le perfectionnement celles-ci par rapport aux différents cahiers des charges.